Les Gascons, les Montfort et la croisade des Albigeois

image_printImprimez la page

La croisade des Albigeois est surtout connue pour ses actions dans le comté de Toulouse, lieu de l’hérésie cathare. Pourtant, les Gascons, voisins occidentaux, ont été bougrement concernés. À tel point qu’ils pourraient parler de la croisade des Montfort ! Continuer la lecture de Les Gascons, les Montfort et la croisade des Albigeois

image_printImprimez la page

Le llibre del coch, le livre du cuisinier

image_printImprimez la page

La cuisine tient une part importante en Gascogne. En ces jours de fêtes, que diriez-vous de vous inspirer du Libre de doctrina pera ben servir de tallar y del art de coch du cuisinier catalan Robert de Nola. Et de préparer pour ces fêtes une gallina armada. Continuer la lecture de Le llibre del coch, le livre du cuisinier

image_printImprimez la page

Noël aujourd’hui en Gascogne

image_printImprimez la page

À l’approche de Noël,  au coin du feu ou sur la terrasse, peut-être est-ce un bon moment pour lire – ou offrir – des livres tendres qui rappellent notre humanité. L’amour, l’enfance sont à l’honneur en ces temps sacrés. Deux écrivains contemporains nous livrent leur inspiration. Continuer la lecture de Noël aujourd’hui en Gascogne

image_printImprimez la page

Guillaume Saluste du Bartas, le prince des poètes

image_printImprimez la page

Grand poète gascon, amoureux de sa terre, Guilhèm Salusti deu Bartas, ou Guillaume Saluste du Bartas en français, c’est la beauté lyrique, la spiritualité, la communion avec la Nature.  Et c’est aussi l’érudition, la tolérance, l’ouverture au monde et aux autres civilisations. Un immense Gascon de renom. Continuer la lecture de Guillaume Saluste du Bartas, le prince des poètes

image_printImprimez la page

Terres trembles ou tèrratrems en Gascogne

carte des séismes dans les Pyrénées
image_printImprimez la page

La Gascogne, et plus particulièrement les Pyrénées, sont exposées aux tèrratrems (littéralement terres trembles, tremblements de terre, séismes). Les sismologues du Centre Pyrénéen des Risques Majeurs, le C-PRIM, situé à Lourdes, enregistrent des secousses fréquentes de faible amplitude. Rien à voir avec les grands tèrratrems qui ont secoué la région dans les siècles passés ! Continuer la lecture de Terres trembles ou tèrratrems en Gascogne

image_printImprimez la page

Librairies, rayon littérature gasconne

Librairies
image_printImprimez la page

La littérature en gascon est un art ancien et vivant qui mérite d’être soutenu, valorisé. Des écrivains contemporains proposent des ouvrages de valeur. Dans quelles librairies peut-on les trouver ? Qu’écrivent-ils ? Quelques suggestions pour dénicher de beaux cadeaux de Noël, comme Manipòlis de Jean-Luc Landi. Continuer la lecture de Librairies, rayon littérature gasconne

image_printImprimez la page

L’épizootie de 1774 à 1776 en Gascogne

Peste bovine aux Pays Bas (18ème siècle)
image_printImprimez la page

L’épizootie de 1774 – 1776 en Gascogne ? Qu’es aquò? Terrible épidémie qui toucha les animaux à cornes, la peste bovine comme on disait à l’époque, commença en mai 1774, aux environs de Bayonne. Très vite, la maladie se propagea de paroisse en paroisse .

Elle suivait la route des foires et des marchés et elle toucha toute la Gascogne en quelques mois. Elle atteignit Bordeaux le 22 septembre et les environs de Toulouse le 15 octobre. Presque tous les bestiaux à corne périrent. On estime à plus de 150 000 le nombre de bêtes mortes de l’épizootie. Continuer la lecture de L’épizootie de 1774 à 1776 en Gascogne

image_printImprimez la page

Antoine de Nervèze ou le bien parler à la cour d’Henri IV

Nervèse fréquente la cour de Henry IV
image_printImprimez la page

Les Gascons savent parler, l’histoire le confirme. Certains furent remarqués dans toute la France et au-delà. Ainsi, Antoine de Nervèze, aujourd’hui oublié, fut surnommé le roi des orateurs.  Dans la série Gascons de renom, avec Sans Mitarra, Jacques LacommeAlexis PeyretMarcel AmontIgnace-Gaston PardiesAndré DaguinJean LabordeJoseph du Chesne. Continuer la lecture de Antoine de Nervèze ou le bien parler à la cour d’Henri IV

image_printImprimez la page