Salies de Béarn, la reine des eaux salées

Salies de Béarn - Thermes

Faut-il aller à la mer pour soigner les enfants ? Non, répond le médecin Charles Raynaud, au début du XXe siècle. Et de défendre les vertus des eaux salées de Salies du Béarn. Quelles sont les particularités des eaux de Salies ? Ses eaux profondes traversent des couches de sel déposées par la mer présente … Continuer la lecture de Salies de Béarn, la reine des eaux salées

Des sauvetés aux bastides gasconnes

Au XIe siècle débute un mouvement de regroupement de la population au sein de sauvetés puis de bastides. Les bastides apparues au XIIIe siècle sont un mode original d’urbanisation qui constitue encore la trame urbaine de la Gascogne. De la sauveté à la bastide La population est dispersée dans de petits hameaux. L’insécurité entraine un … Continuer la lecture de Des sauvetés aux bastides gasconnes

La Neste, de la Vallée d’Aure à la Garonne

La prise d'eau sur la Neste à Sarrancolin

La Neste est une rivière de montagne qui se jette dans la Garonne après avoir traversé la vallée d’Aure. Depuis toujours, elle est un axe de communication fréquenté pour l’exportation du bois et du marbre. Aujourd’hui, ses eaux alimentent les eaux des rivières du Gers. Une rivière navigable Comme pour les gaves et la Dour, … Continuer la lecture de La Neste, de la Vallée d’Aure à la Garonne

Les artistes gascons à la cathédrale d’Auch

Cathédrale d'Auch

De nombreux artistes ont contribué à construire la cathédrale Sainte-Marie d'Auch. Des artistes locaux habiles et talentueux, architectes, maitres-maçons, peintres-verriers, sculpteurs, imagiers, charpentiers, menuisiers, serruriers, etc. qui font écho au renouveau littéraire gascon du XVIe siècle. La cathédrale Sainte-Marie d'Auch Quoique commencée en 1489, c'est au XVIe siècle qu'auront lieu les grands travaux de la … Continuer la lecture de Les artistes gascons à la cathédrale d’Auch

Raymond d’Espouy, le pyrénéiste

Les Pyrénées ont gardé Raymond d'Espouy. Un homme dont les yeux, "bleus comme des yeux d’enfant, avaient conservé la faculté de s’émerveiller devant la beauté du monde", comme écrira un de ses amis. Dans la série des Gascons de renom avec François Lay, Le duc d’Epernon, Max Linder, Pierre Latécoère, Jean Bourdette, Jean-Baptiste Sénac, Guillaume Saluste du Bartas, Antoine de … Continuer la lecture de Raymond d’Espouy, le pyrénéiste

Le pinhadar ou la forêt des Landes

Pinhadar de Biscarosse

La forêt des Landes, lo pinhadar en gascon, que nous connaissons aujourd’hui a été plantée au XIXe siècle sous l’impulsion de Napoléon III. Mais le pinhadar existe depuis bien plus longtemps et fait vivre de nombreuses familles qui exercent tous les métiers de la forêt. Le pinhadar, une ancienne forêt des Landes La forêt des … Continuer la lecture de Le pinhadar ou la forêt des Landes

Les régents ou arregents en Gascogne

les régents

Longtemps réservée aux élites, l'école, en France, s’est progressivement démocratisée pour devenir obligatoire, gratuite et laïque à la fin du XIXe siècle. Bien avant, en Gascogne, les écoles dirigées par des régents ou arregents étaient nombreuses et prises en charge par les communautés. C’est une particularité de la Gascogne. Non, ce n’est pas Charlemagne qui … Continuer la lecture de Les régents ou arregents en Gascogne

La Bouts de la Terre, un journal populaire en gascon

La bouts de la terre - titre

De 1909 à 1914, aidé de son fidèle compagnon en amitié Miquèu de Camelat, Simin Palay fonde un journal populaire entièrement en gascon. C'est La Bouts de la Terre d’Armagnac, Biarn, Bigorre e Lanes. La Voix de la Terre d'Armagnac, du Béarn, de la Bigorre et des Landes. Il  paraîtra deux fois par mois. Il sera interrompu au … Continuer la lecture de La Bouts de la Terre, un journal populaire en gascon