Le net, une opportunité pour le gascon ?

Si, en France, une langue régionale a besoin des pouvoirs publics pour être enseignée, faut-il encore que cette langue soit utilisée pour qu’elle continue à exister. Le net est-il une opportunité, un lieu de diffusion, un moteur de développement ? Domenja Lekuona nous aide à trouver des sites tous plus intéressants les uns que les autres.

La force du net

La force du net est bien réelle. L’actualité nous le rappelle bien des fois. Faire savoir, chercher une information, communiquer, partager un centre d’intérêt, acheter un livre, découvrir…

Les langues sur le net
Les langues sur le net (source Funredes/Maaya)

205 millions de serveurs dans le monde, 4 milliards d’internautes (51% de la population), 3 milliards dans des réseaux sociaux. Ces chiffres fantastiques montrent que la toile est devenue le lieu de communication mondial et d’une liberté inégalée, même si elle n’a pas encore le même développement partout comme le montre la carte de l’accès à Internet dans chaque pays en tête de l’article.

Au-delà des trois langues les plus utilisées, c’est-à-dire l’anglais, le chinois et l’espagnol, on trouve 140 langues sur l’Internet, selon l’observatoire FUNREDES/MAAYA. Et la (ou les) langue(s) d’Òc est (sont) présente(s) ! Une opportunité indéniable de s’y exprimer, de rencontrer des internautes de notre langue et de construire de nouveaux espaces de partage pour y développer la connaissance et l’usage du gascon.

Échanger sur le net dans notre langue

Lo Jornalet sur le net On peut déjà s’informer des actualités, par exemple en lisant le Jornalet, journal numérique couvrant tous les pays d’Òc. Et, sur ce même support, apporter sa propre actualité, en gascon si on veut, en proposant des articles.

Facebook sur le netPuis il y a les réseaux sociaux. Chacun de nous peut partager en gascon sur le net en commentant des posts ou des articles sur Facebook, Twitter ou autres réseaux sociaux. Il existe déjà beaucoup de pages en gascon ou sur la culture gasconne. Citons sur Facebook Escola Gaston Febus, Gascogne langue et culture vivantes, Tu sais que tu es Gascon quand … , Esprit gascon, Ceux qui s’intéressent au gascon, etc.

On peut aussi créer son propre blog, comme nous l’avons fait avec le site escolagastonfebus.com, ou en visiter. Le blog de Domenja Lekuona par exemple ?

Le travail collaboratif pour aller plus loin

Toutefois, il s’agit là d’échanges personnalisés et instantanés. Pour aller plus loin, chacun peut aussi participer à des initiatives collaboratives, car, finalement, les actions collectives ont un plus grand impact, une plus grande richesse, ne serait-ce que par la structuration des ressources produites.

Lo Congrès sur le netLe site collaboratif le plus connu est peut-être  l’encyclopédie Wikipedia et pour nous Wikipèdia. Et tous les autres wiki, comme Wikilivres par exemple. D’autres initiatives sont devenues incontournables comme le site de la langue Lo Congrès. Il regroupe des dictionnaires en gascon, languedocien, auvergnat, provençal, limousin, vivaro-alpin, des conjugaisons, grammaires, des toponymes et bien d’autres choses encore.

Au-delà de ces grands sites, comment trouver les autres initiatives ?

Comment naviguer dans l’immense toile du net ?

C’est bien là tout le problème ! La richesse de la toile, la somme astronomique d’informations est telle que trouver l’information voulue, c’est trouver une épingle dans une meule de foin. Bien sûr, les moteurs de recherches fouillent pour nous, encore faut-il bien poser la question.

Suivant les mots choisis et l’ordre dans lequel on les écrits, suivant le moteur de recherche ou le super-moteur de recherche utilisé, on obtient quelques dizaines de milliers de réponse, dont on ne regardera que les 5 ou 10 premières. D’accord sur une recherche en gascon, le nombre de réponses sera plus faible, d’autant plus que les moteurs de recherche ne savent pas faire des corrections sur notre langue et les multiples graphies nous compliquent la tâche. Bref… n’ei pas de bon hèr !

Par exemple, avec Google, le mot Reclams donne 1 390 000 résultats dont, en premier, la revue littéraire de l’Escòla Gaston Febus. Jusque là tout va bien. Les mots Maria chorra conte donne 466 000 résultats dont, en première page, le conte de Camelat. En revanche, les mots Marie chorre counte donne 6 610 000 résultats principalement de country, d’institut de beauté ou de Madame Marie Chorre…

Reclams vous aide à trouver des sites

Depuis plusieurs années déjà, l’Escòla Gaston Febus s’intéresse au net. Et Reclams a confié à la productrice de radio Domenja Lekuona une rubrique dans sa revue littéraire pour aider le lecteur à trouver les meilleurs sites dans notre belle langue. Une rubrique dont vous deviendrez peut-être fan et qui débute par : Miralh, miralhet e soi tostemps ua lenga ? E ben ma sòr, ma mair, ma hilha, ma bèra-amor… Certains reconnaitront dans ces derniers mots la chanson La Sobirana de Los Pagalhós.

Quan me pèrdi dab delicis sus la tela

Vous cherchez de la littérature contemporaine en gascon ? Visitez Diu Negre qui se définit comme un endret totaument obèrt dedicat a l’escritura e la lectura de Sciéncia Ficcion, Fantasia, Policièr e Fantastic en lenga occitana e catalana (o autas). 

La Bibliothèque occitane de l'Escòla Gaston Febus sur le netVous cherchez un livre ou voulez proposer un livre ? Regardez le travail de numérisation et de mise à disposition des livres collectés depuis plus de 100 ans par l’Escòla dans la Bibliothèque de l’Escòla Gaston Febus. 

 

Vous Reclams sur le netcherchez un enregistrement audio en gascon dacquois ? Ou vous voulez confier un enregistrement audio de primo-locuteurs commingeois à une bibliothèque d’ampleur internationale ? Domenja Lekuona vous dit comment faire dans le dernier numéro de Reclams n°847.

Vous voulez barrutlar (vagabonder) dans le monde entier sans vous déplacer ? Ou vous voulez mettre à disposition des informations touristiques et historiques ? La journaliste vous propose un site web a la caforcha entre lo blog, lo jornau de bòrd e la mapa interactiva. Un site 100% en langue d’Òc, avis aux curieux, qui vous permettra de jouer les vagamonds virtuaus (les voyageurs virtuels). Voir Reclams n°843.

Vous cherchez quelque chose de plus pointu ? Par exemple, vous voulez approfondir des points précis de botanique ? Là encore, la productrice vous présente une ethno-botaniste passionnée par les herbes… et par la langue. Voir Reclams n°841.

Etc. Etc.

Références

Reclams, revue littéraire de l’Escòla Gaston Febus. Possibilité de s’abonner (4 numéros par an), d’acheter le numéro sous forme papier, ou de le télécharger.