Sèrgi Javaloyès, l’auteur

Né à Oran (Algérie) en 1951, il est envoyé par ses parents fin 1961 dans une famille d’accueil, en Béarn, pour échapper à la guerre civile dévastant la ville. Connaissant le français et le castillan en Algérie, il apprend le béarnais (langue d’Òc) dans cette famille qui la pratique quotidiennement.

Son engagement pour la langue devient vite évident. Il est coprésident avec Joan Loís Blenet, de la Confédération des écoles laïques Calandreta, devient plus tard directeur l’InÒc Aquitaine et secrétaire du bureau du C.E.S.E.R Aquitaine. À la quarantaine, il se lance dans l’écriture et ne la quittera plus. Il admire Albert Camus, et est surtout influencé par William Faulkner, Ernest Hemingway et l’écrivain israélien Amos Os.

Il écrit régulièrement dans des revues comme País Gascons, Òc, Reclams dont il est le rédacteur en chef depuis plus de dix ans ; mais aussi des journaux et revues françaises comme La République des Pyrénées. Son best-seller, L’òra de partir, a été traduit en trois langues.

Sèrgi Javaloyès, les œuvres et les projets

Les travaux en cours, c’est la traduction en anglais de L’òra de partir par James Thomas et un roman en français que l’auteur ne dévoile pas encore.

Sèrgi Javaloyès nous lit un extrait de La set.

 

 

 

 

L’òra de partir est au programme du bac d’occitan pour 2021 et 2022.

 

 

Extrait de L’òra de partir : E batalar dab Na Gravèra devath lo teit de teulas de la bassacula publica. Non las escoti pas. Que lhèvi l’espiar de cap au cèu. L’aire qu’ei blanc. A n’aver mau aus uelhs. Que planti l’espiar suus movements regulars deus plumaishs petits, fins, bèths… E, com tostemps, los uelhs que’m clucan a plaser, e que camini de pos, en saunejar desvelhat…

Bibliographie

L’òra de partir, éd. Escòla Gaston Febus, 1997, prix Jean Bodon 1998, réédition, collection « Terra Incognita », ed. Reclams, 2002.
La set, ed. Reclams, 2001, Prix Paul Froment 2001
En Espèra d’un aute temps / En attente d’un autre temps, hommage à Félix-Marcel Castan, Poésie 33, 2002
Mar grana, poème pour composition symphonique de Brice Martin, film Arte Mémoires d’écume, 2002
Pasaia, ed. Reclams, 2003
L’heure de partir, éd. Fédérop, 2004, version française de L’òra de partir établie par Guy Latry
Lo viatge de l’auca, théâtre pour enfants, pour la C.K. Compagnie, 2004
Garbura,  collection La Porte à côté, éd. In8, 2005
Tranga & tempestas, 2005, IÈO edicions, prix Jaufre Rudèl, 2006
Lettre à ma complice, nouvelle, Pau, collection La Porte à côté, éd. In8, 2007
Brèves de Gascogne, avec Annie Chadefaud, éd. Edicité, 2008
Tallat inclòs, Roc de Quer, relats dels Pirenèus, éd. Proa, Barcelona, 2009
Sorrom Borrom o le Rêve du Gave, ed. Reclams, 2010 dont Joan-Francés Tisnèr fera un spectacle (dont un CD)
Au nom de la langue, au nom de la lenga, essai de vulgarisation, collection « Clams », ed. Reclams, 2015, version bilingue.
L’Hora de marxar, Pagès edicions, 2015, version catalane de L’òra de partir
Viral, (français), éd. In8, 2018

Time to split, 2020, version anglaise de L’òra de partir

Comme traducteur

Lo Nòrd perdut, traduction du poème Le Nord Perdu de Patrick Guyon, éd. Cairn, 1997
« Booz endormi », La légende des siècles, Victor Hugo, revue Reclams. 2003 : « Susana », d’Eric Holder, revista Reclams, n° 790-791, 2002
Obéir de Bernard Manciet, avec Estela Comellas, La Porte à côté, éd. de l’Atelier In8, 2004
De la literatura tà la mercaderia, De la littérature pour la marchandisation (Extrait du Débat, Gallimard, n°135, 2005) de Pierre Bergounioux, revue Reclams n°807, automne 2007
Antoni e la Resisténcia, Antonio ou la Résistance de Valentine Goby & Roman Badel, éd. CAPOC-CANOPE, 2015
Lo Mainat deu can qui parla, Le Garçon au chien parlant de Claudine Galea, Canopé éditions, 2017
Xola e los leons (Xola y los leones), Bernado Atxaga, Canopé éditions, 2018
Ua simpla question de justícia, Une simple question de justice de Michel Piquemal, dessin Kkrist Mirror, Canopé éditions, 2019