Librairies, rayon littérature gasconne

Librairies

La littérature en gascon est un art ancien et vivant qui mérite d’être soutenu, valorisé. Des écrivains contemporains proposent des ouvrages de valeur. Dans quelles librairies peut-on les trouver ? Qu’écrivent-ils ? Quelques suggestions pour dénicher de beaux cadeaux de Noël, comme Manipòlis de Jean-Luc Landi. Continuer la lecture de Librairies, rayon littérature gasconne

Roland à Roncevaux, une épopée, trois visions

Tous les Français se souviennent de quelques épisodes historiques. Roland mourant à Roncevaux et sonnant du cor pour avertir Charlemagne, en fait souvent partie. Pourtant, plus qu’un événement historique, il s’agit d’un poème épique.  Et, si la chanson médiévale est très connue, d’autres versions apportent un éclairage historique, poétique et spirituel des plus riches. Continuer la lecture de Roland à Roncevaux, une épopée, trois visions

La naissance et la mort des mots

Le gascon a ses mots bien à lui. Pourtant, ne faut-il pas être prudent quand on parle d’un mot typiquement gascon ? Qu’est-ce que cela veut dire ? Quelle est l’influence de l’histoire ou de la géographie ? Que disent nos voisins ou nos anciens voisins ? Les linguistes nous apprennent l’évolution, les influences, les transformations des mots. Quatre exemples, vetèra, cadièra, vèrn, chivau. Continuer la lecture de La naissance et la mort des mots

Les manuels des écoles primaires et le gascon

L'ensiegnement comme force de développement

La République a choisi dès le XIXe siècle l’unification de l’enseignement sur tous les territoires français. Les programmes sont définis et certains manuels deviennent de vrais best-sellers. L’Escòla Gaston Febus évoque les plus connus et ceux qui soutenaient l’apprentissage du gascon. Puis, elle vous propose quelques outils récents pour une rentrée scolaire gasconne. Continuer la lecture de Les manuels des écoles primaires et le gascon

Marcel Amont et la redécouverte du Béarn

Marcel Amont

Marcel Amont, un des derniers grands du music-hall, part à Paris faire carrière. L’âge avançant, il réalise son ancrage profond en Béarn et en témoigne. Dans la série Les Gascons de renom avec Joseph du Chesne, Jean Laborde, André Daguin et Ignace-Gaston Pardies. Continuer la lecture de Marcel Amont et la redécouverte du Béarn

2019 Année internationale des langues autochtones

Parce que les langues ont un rôle majeur en termes d’identité, de diversité culturelle, d’intégration sociale, de communication, d’éducation et de développement, l’Assemblée Générale des Nations Unies (AGNU) a adopté une résolution (Réf A / RES / 71/178) sur les droits des peuples autochtones. Elle a proclamé l’année 2019 comme l’Année internationale des langues autochtones. Continuer la lecture de 2019 Année internationale des langues autochtones

Mélenchon comprendrait-il Montesquieu ?

Le port de Bordeaux au 18ème siècle - Montesquieu

Montesquieu est un penseur politique majeur de la France du XVIIIe siècle. Il vit principalement à Bordeaux et alentour. Il écrit en français, il parle français. Parle-t-il français avec un accent gascon ? Voilà la question que nous allons explorer avec l’aide de ses biographes.

Continuer la lecture de Mélenchon comprendrait-il Montesquieu ?

Gasconnismes, faut-il se soigner ?

Gasconnismes - la couverture du livre de M. DesgrouaisLes gasconnismes : Henri IV en faisait lui-aussi

Bien parler une langue, tout un programme ! Quand nous nous y essayons, nous traduisons parfois quelques locutions de notre langue maternelle, qui sont impropres dans la langue d’élocution. Les Gascons n’échappent pas aux gasconnismes quand ils parlent français.

Notre Henri IV, parfaitement instruit, utilisait lui-aussi, quelques gasconnismes. Vastin Lespy en releva quelques-uns dans les lettres du roi. Par exemple, Je ne me suis pu trouver sur le port à votre arrivée. Les Gascons reconnaîtront la position du personnel et le choix de l’auxiliaire No’m soi podut trobar…

Plus tard, au XVIIIe siècle, M. Desgrouais, professeur au collège royal, entreprend d’éduquer ses concitoyens. Il relève avec attention les « erreurs » des Gascons. Il voudrait les aider à corriger leurs gasconnismes dans leur façon de parler le français. Continuer la lecture de Gasconnismes, faut-il se soigner ?